Buscar

Attention aux piqûres d'insectes

Actualizado: 4 de sep de 2018

En même temps que l'été qui arrive à grands pas, c'est le retour des insectes qui s'annonce.
Comment avoir les bons réflexes afin de prévenir et soulager les piqûres d'insectes chez nos enfants ? Voici quelques bons conseils à adopter :


Les piqûres d'insectes : reconnaitre le coupable avant d'agir :

Les piqûres d'insectes sont fréquentes chez l'enfant en période estivale avec des réactions locales sans gravité dans plus de 95 % des cas. Elles impliquent essentiellement les moustiques. Elles ne necessitent pas, le plus souvent, de prise en charge médicale spécifique. Les piqûres dangereuses du fait du risque d'allergie, voire d'anaphylaxie sont celles des hyménoptères : abeilles, bourdons, guèpes et frelons.


Les piqûres de MOUSTIQUES : les femelles piquent surtout à la tombée de la nuit, les zones corporelles découvertes sont le plus souvent touchées ,mais les parties couvertes peuvent également être concernées. D'authentiques réactions d'hypersensibilité sont possibles avec une inflammation locale plus ou moins importante. Les réactions allergiques générales sont rares. Parlons un peu du " moustique tigre" surnommé ainsi en raison de ses rayures noires et blanches ou Aedes albopictus. Ce moustique se développe majoritairement en zone urbaine. Les femelles pondent leurs oeufs dans des gîtes où la présence d'eau stagnante est nécessaire au développement larvaire. Ce moustique est très compétent pour transmettre des arboviroses ( vecteur compétent du virus de la dengue, du chikungunya et du zika ) , il pique dans la journée.

  • Comment lutter contre cette menace ? Astuces : -La moustiquaire elle assure la meilleure protection contre l'anophèle . Il est nécessaire avant l'âge de la marche et durant le sommeil ( sieste) et quel que soit l'âge de l'enfant , de le protéger sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide, • de faire porter des vêtements longs . On peut utiliser aussi des répulsifs cutanés adaptés à l'âge de l'enfant ( à partir de l'âge de 6 mois on peut utiliser un insectifuge type PMDRBO Citriodiol, IR35353 et à partir de 2 ans type DEET ou KBR30234). -Dans les habitations : des insecticides en bombe ou en diffuseur peuvent être recommandés, à l'extérieur on peut utiliser des serpentins fumigènes. La climatisation réduit l'agressivité des moustiques mais ne les empêche pas de piquer. -Il convient de supprimer toutes les réserves d'eau stagnante dans et à proximité des maisons pour réduire le nombre de gîtes larvaires de moustiques.


Les piqûres HYMENOPTERES : les bourdons, les abeilles, les guêpes, les frelons.

Les piqûres d'hyménoptères peuvent être responsables de réactions locales normales, de réactions loco-regionales (oedème au point de piqure >10 cm ), de réactions générales allergiques classées en 4 stades de gravité :

=> Stade 1 : urticaire généralisée

=> Stade 2 : oedemeangioneurotique

=> Stade3 : atteinte respiratoire, dysphonie, dysphagie

=> Stade 4 : choc anaphylactique .

La prévalence des réactions est nettement plus faible chez les enfants (0.34%) que chez les adultes(3.3%). En cas d'allergie aux piqures d'hyménoptéres, le diagnostic doit être posé par un médecin et un traitement préventif et curatif doit être instauré (bilan allergologique, mesures prophylactiques, traitement symptomatique, désensibilisation).

  • Si pas d'allergie , Astuces d'abord du chaud .... puis du froid : Se rappeler que les venins d'hyménoptéres sont thermosensibles ; il faut donc appliquer une source de chaleur immédiatement après la piqûre. Seule l'abeille laisse le dard dans la peau après piqûre : l'enlever avec une pince à épiler sans presser pour ne pas disséminer le venin. Localement l'application de froid ( glaçons) dans les heures qui vont suivre est utile si une réaction inflammatoire, oedemateuse et douloureuse apparait.


LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES DU PIN :

Les lésions cutanées qu'elles provoquent sont eczématiformes et urticariennes : ça gratte énormément ! Elles peuvent durer de quelques heures à une dizaine de jours . Une atteinte cornéenne (de l'oeil) nécessite obligatoirement une consultation ophtalmologique.

  • Astuces : décontaminer par lavage, éliminer les poils avec des bandes adhésives, consulter un médecin si prurit intense pour prescription et application de dermocorticoide.


Dr. F.Lammertyn


0 vistas
Calle 29, número 21
46182 LA CAÑADA
960 22 68 76

CENTRO MEDICO

VALENCIA