Psychothérapies

Enfant Psychologue

La thérapie systémique, c’est quoi? 

La thérapie systémique considère que les difficultés d’une personne doivent être comprises et travaillées là où elles émergent, c’est-à-dire à l’intérieur du groupe humain.

Chaque famille, chaque couple, a sa propre organisation, sa propre structure, sa propre histoire.

Tels les maillons d’une même chaîne, les membres d’une famille dépendent les uns des autres. Un élément bouge, et c’est toute la chaîne qui est bousculée.

La thérapie systémique vise à permettre :

  • d’évoluer vers un fonctionnement plus souple

  • de dépasser une situation de crise

  • de trouver un nouvel équilibre

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger la brochure psycom http://www.psycom.org/Soins-accompagnements-et-entraide/Therapies-Education-therapeutique-ETP/Therapies-familiales-systemiques

 

Ou vous rendre sur le site de l’association européenne de thérapie familiale (EFTA) http://www.europeanfamilytherapy.eu/fr/quest-ce-que-la-therapie-familiale/

La thérapie systémique s’adresse aux individus, considérant que chaque personne est “un système” à part entière.

Face à l’anxiété, la dépression, des difficultés à s’adapter à un nouvel environnement, les émotions qui “débordent”, un deuil, le stress accumulé… le thérapeute aborde les difficultés de la personne en prenant en compte le contexte humain dans lequel elle évolue : famille d’origine, couple, relations professionnelles, sociales, etc.

La thérapie utilise et favorise le développement des ressources internes et relationnelles de la personne pour l’accompagner vers un nouvel équilibre.

Thérapie individuelle
mal de tête

Elle peut être indiquée à chaque fois qu’une difficulté rencontrée par un (ou des) membre(s) de la famille impacte l’ensemble du “système familial”, lors d’une étape difficile du cycle de vie, mais aussi face à l’agressivité répétée, les difficultés scolaires d’un enfant, le mal-être au travail d’un conjoint…

La thérapie systémique vise à un fonctionnement plus harmonieux du “système familial” tout en autorisant l’évolution individuelle de chacun des membres du groupe.

Thérapie familiale
hands-1950985_1920.jpg

La relation amoureuse n’est pas un long fleuve tranquille. Conflits réguliers, manque de communication, incompréhensions face à la double culture, infidélité, diminution du désir… ces difficultés peuvent générer des souffrances, des frustrations, des incompréhensions et à terme une dégradation de la relation.

La thérapie de couple est un espace pour re-penser (soi, l’autre et la relation), relancer la créativité, établir de nouvelles bases de communication. Elle vous aidera à faire le point et à construire vos propres solutions.

Thérapie de couple
Hands couple tenant

Les initiales EMDR signifient “Eye Movement Desensitization and Reprocessing” c’est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

La thérapie EMDR utilise en effet une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique généralement par mouvements oculaires (mais d’autres modalités sont possibles), combinée à l’exploration des souvenirs traumatiques “non digérés”.

Cette méthode permet de diminuer la charge émotionnelle associée aux souvenirs traumatiques (même très anciens), à l’origine de divers symptômes qui peuvent être très invalidants.

Depuis près de de 30 ans la thérapie EMDR a démontré son efficacité à travers de très nombreuses études scientifiques contrôlées. Elle est recommandée par la HAS, ainsi que par l’OMS, notamment pour le traitement des états de stress post-traumatique.

 

Pour en savoir plus : http://www.emdr-france.org/

L’EMDR, pour traiter les traumatismes
yeux bleus

La neuropsychologie auprès d’enfants et adolescents, qu’est-ce que c’est?

La neuropsychologie est la branche de la psychologie clinique qui s'intéresse aux relations entre le cerveau et le fonctionnement psychologique.

Le clinicien spécialisé en neuropsychologie auprès d’enfants et adolescents peut être utile en cas de suspicion ou diagnostic de :

  • Troubles spécifiques des apprentissages

dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dyscalculie, trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité…

  • Haut Potentiel

  • Déficience intellectuelle globale

  • Pathologies neurologiques liées à la naissance

grands prématurés, Infirmité moteur cérébral, pathologies du développement (autisme, trouble envahissant du développement) ou acquises (traumatisme crânien, épilepsie, méningite, tumeur cérébrale…)

Le bilan neuropsychologique

Le clinicien en neuropsychologie va tout d’abord proposer un bilan, qui comprend un entretien, une évaluation qui s’appuie sur des tests standardisés, et une restitution orale et écrite.

Il s’agit d’une exploration fine des capacités cognitives de l’enfant, pour comprendre son fonctionnement, mettre en évidence ses atouts et ses faiblesses.

Il aborde les domaines de l’attention, la mémoire, le calcul, l’organisation, la résolution de problèmes, le langage…

Il contient également des préconisations thérapeutiques, des propositions d’adaptation scolaire (stratégies mnémotechniques, tiers temps, auxiliaire de vie scolaire…), mais aussi de matériel pour l’école ou la maison (ordinateur, photocopies, étiquettes…)

Séances de remédiation cognitive

Une fois le bilan neuropsychologique effectué, le neuropsychologue peut proposer des séances de remédiation cognitive. Elles visent à améliorer les capacités des enfants dans les domaines où les troubles apparaissent, s’appuyant sur leurs points forts et sur des stratégies pour compenser. Le but de ces séances est de permettre à l’enfant de mieux comprendre son propre fonctionnement et reprendre confiance en ses capacités d’apprentissage.

Les séances se font à partir de jeux et d’exercices d’entraînement ciblés.

Elles peuvent être proposées en individuel ou par petit groupe d’enfants ayant les mêmes particularités.